Le jour G 2


1970 : LA R8 GORDINI PASSE LE RELAIS À SA PETITE SŒUR, LA R12 GORDINI

Photo mythique de la représentation du Jour G

 

 

La Renault 12 Gordini devait rester secrète jusqu’à l’été 1970… La régie Renault informant par courrier ses agents Renault et concessions de ne rien dévoiler jusqu’alors !

Courrier Présentation R12 Gordini

Courrier Présentation R12 G

 

Le 19 juillet 1970, c’est le jour G. Tous les possesseurs de Gordini, Dauphine ou Renault 8 sont conviés par une invitation officielle  au circuit Paul Ricard du Castellet à une grande fête de l’automobile.
En présence d’Amédée Gordini en personne et de nombreux pilotes, des milliers de passionnés Renault se retrouvent en spectateurs et/ou au volant de leur « Gord » sur le circuit, les tribunes et les pelouses du site dès le samedi 18 juillet. L’ambiance se veut bon enfant, avec au programme des épreuves sportives de coupe Gordini, formule France, course de berlinettes… mais aussi un barbecue géant le soir, avec apéritifs et concerts. L’ensemble des participants pourra même « planter la tente » sur place. Véritable « festival Woodstock » du losange et des bandes blanches, ce meeting restera dans les annales : plus de 2 000 véhicules seront venus de l’Europe entière !

Le jour G

 

Le point d’orgue de ce rassemblement est la présentation le dimanche 19 juillet de la toute nouvelle Renault 12 Gordini qui passe à la traction avant. Opération commerciale sans demi mesure et inédite pour l’époque, nombre de Gordinistes sont aujourd’hui encore fasciné par ce jour fameux. Une session de course entre la R8 et la R12 sera proposée le Dimanche afin de rendre compte à tous des capacités sportives de la dernière née de la Régie Renault.
Historiquement, cela restera aussi comme la première épreuve automobile disputée sur le circuit Paul Ricard !

 

 

 

Autocollant Jour G

Autocollant Jour G

 

 

 

revivez l’ambiance du jour G en vidéo :

 

Merci à Mike pour ces précieux documents 😉


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Le jour G