Renault 12 TS 8


PUB RENAULT 12 TS

La Renault 12 TS apparaît au catalogue Renault en juillet 1972, c’est une version sportive de la R12 TL. Renault 12 TSElle utilise le « moteur Cléon-Fonte » de 1 289 cm3 60 ch DIN à carburateur double corps, ce qui permet d’atteindre la vitesse maximale de 150 km/h, une bien belle performance pour l’époque ! Elle est équipée de freins assistés adaptés.

Esthétiquement, la R12 TS, qui s’inspire des R12 vendues aux États-Unis et des R12 S fabriquées en Espagne, est immédiatement reconnaissable par ses roues de style type Gordini (jantes Fergat), par sa baguette latérale chromée sur l’arête des flancs et ses deux projecteurs à iode longue portée supplémentaires (ils seront, dès l’année suivante, intégrés aux optiques principales de type « Kangourou »).

Intérieur R12 TSL’intérieur se caractérise par des sièges « Intégral » avec appuis-tête incorporés, un compte-tours, un indicateur de température de liquide de refroidissement (circuit scellé) et une console centrale avec horloge et autoradio. Le frein à main prend place au plancher entre les sièges avant. Du coup, la banquette avant de la version L est remplacée par des sièges séparés et l’accoudoir central avant de la version TL est supprimé. À l’extérieur, les feux arrière perdent leur encadrement et les clignotants avant passent de l’orange au blanc.

Brochure R12 TSÀ partir de l’automne 1975, la Renault 12 est restylée : nouvelle calandre bordée de gris, pare-chocs plus hauts avec feux et butoirs incorporés à l’avant, blocs optiques arrière agrandis avec feux de recul uniquement sur la TS, freins assistés sur tous les modèles, planche de bord redessinée avec un combiné agrandi, extracteurs d’air latéraux horizontaux noir mat. À partir de juillet 1978, à la suite du lancement de la Renault 18, seuls les breaks TS continueront dans la gamme. Les ceintures de sécurité arrière obligatoires s’ajoutent et les feux avant deviennent bicolores. 1979 marquera la fin d’un des plus beau modèle de Renault 12.

Pub Renault 12 TS Break

 

A ce jour, les premières versions (phase 1 avant 1975 donc) sont des plus recherchées… surtout en break !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires sur “Renault 12 TS

  • Velluet Patrick

    Je recherche une paire de sièges avant en simili noir de RENAULT 12 TS , si une personne aurait ce genre de siège faite moi le savoir mais pas trop cher !!!!!! et en bon état
    Merci
    P.V

  • philippe ben hadj

    bonjour monsieur je viens de faire l’ acquisition, d’ une renault 12 ts de 1974 en trés bonne état (carrosserie, intérieur, mécanique ) . l’ achat de cette r 12 ts me rappel mon adolescence, car j’ avais 17 ans; quand mon père a acheté cette voiture neuve de couleur orange en 1973avec un intérieur en skai noir (option je crois a l’ époque); puis a 18 ans et quelques mois, j’ ai appris en auto-école sur 2 r12 une l ( bleu ciel ) et une 12 tl ( marron métallisé ), et bien sur obtenue le papier rose sur la r12tl le 14/05/1975; aujourd’hui a 60 ans et quelques mois, quel bonheur de se retrouver abord de cette voiture, avec des souvenirs plein la tete, les premiers kilométres a sont bord furent ,chargés d’émotion après toutes ces années , car ma r12 ts est aussi marron métallisé et son intérieur en skai noir.difficile de nos jours de trouver une phase 1 en très bonne état. merci de m’ avoir lu; cordialement, philippe b.

    • boobnt Auteur de l’article

      Excellente nouvelle Philippe !! et oui quel plaisir de rouler dans nos chères R12… des souvenirs pour certains nostalgiques et des découvertes pour d’autres non initiés ! .. dans tout les cas c’est toujours un bonheur !
      Vous n’avez plus qu’à nous la présenter sur le Forum R12passion 😉