Renault 12 US / Sedan


Histoire de Renault aux USA…

RENAULT 12 SedanRenault USA est la marque utilisée par la branche de Renault aux États-Unis dans les années 1970, et fait plus généralement référence à tous les véhicules produits par Renault pour le marché nord-américain. Le constructeur français est officiellement présent aux États-Unis depuis 1906 à travers la Renault Selling Branch. Elle ouvre ses premiers bureaux à New York et Chicago. Les ventes restent relativement faibles, puisque le constructeur ne se focalise alors que sur l’importation de véhicules luxueux. À l’époque, l’image associée aux véhicules de la marque française est excellente, en raison de nombreuses victoires en courses d’endurance, y compris sur le territoire nord-américain. Après la Première Guerre mondiale, la concurrence des marques locales émergentes, comme Cadillac, et le coût élevé des Renault réduisent ce marché considérablement.
Ce n’est qu’après la nationalisation du constructeur après la Seconde Guerre mondiale que les États-Unis, et plus globalement l’Amérique du Nord, seront un enjeu pour Renault. Cependant jamais Renault ne réussira à s’implanter sur ce marché, d’abord du fait de la puissance de l’industrie automobile nord-américaine et d’un positionnement inadéquat en termes de modèles proposés, puis à cause de la mauvaise réputation de ses produits en termes de fiabilité.

Le premier « retour » de Renault aux États-Unis se fait à travers Renault of France, au début des années 1950. Quelques années auparavant, des importateurs automobiles indépendants, comme Green à New York acheminaient des Renault 4CV aux États-Unis pour tenter une percée sur le marché des petits véhicules économiques de l’après-guerre. Dans les années 1960, le nom de la branche change et devient Renault Inc.. La compagnie essaie alors de développer ce marché lucratif avec sa petite Renault Dauphine et en ajoutant à sa gamme la Renault 10 et la Renault 16 , quelques hypothétiques Florides / Caravelles furent aussi vendues sur le continent . Le réseau de concessionnaires est limité et la fiabilité du modèle est douteuse. Malgré un bon début, les ventes périclitent et Renault ne réussit pas à s’implanter dans le créneau de la petite voiture.

Au début des années 1970, on change encore de nom pour Renault USA et on se relance à l’assaut du marché en prenant une participation dans le constructeur américain American Motors Corporation (AMC) qui est en difficulté. Renault USA fusionne ensuite, en 1980, avec AMC pour donner naissance à l’ensemble AMC Jeep Renault. Renault remplace graduellement les modèles de AMC par les siens mais sous une désignation différente.

Brochure Renault 12 USAinsi, Renault décide de produire la Renault 12 , la Renault 17 ; puis la Renault 5 pour les Etats-Unis, d’abord nommée Renault 5 , puis Renault LeCar par la suite , la petite Renault à eut un succès mitigé ; Renault décide donc de réagir , la régie lance l’Alliance , une Renault 9 fabriquée par AMC à Kenosha ( Wisconsin ) avec une présentation plutôt soignée. Elle est lancée en grande pompe pour célébrer l’alliance des deux constructeurs et sera élue 1983 Car of the Year par le fameux magazine automobile américain Motor Trend. L’Alliance se vend assez bien grâce à cette publicité et la Encore, une Renault 11, est introduite pour capitaliser sur ce succès , la Renault Alliance evolura par la suite et sortira en version plus sportive , la Renault GTA . Suivront plusieurs modèles dont la Renault 18i ( notre Renault 18 berline ) , la Renault Sportwagon ( la variante break de la Renault 18 ) , la Renault Fuego et la Renault Medaillon ( une R21 existant en version berline et break ) . Cependant, bien qu’ayant de grandes qualités, ces modèles ont une fiabilité de leurs composants médiocre. Les ventes péricliteront rapidement. Renault est en crise financière au même moment et devra céder ses parts de AMC Jeep Renault à Chrysler, en 1987, faute de moyens suffisants pour redresser ses activités outre-atlantique.

La Renault 12 US / Sedan

Brochure Renault 12 US

C’est au cours du mois de Mai 1971 que fut présentée la version Outre Atlantique de la Renault 12, nommée SEDAN. Des centaines de concessionnaires et agents Renault se rendirent au Doral Country Club de Floride pour voir, essayer et passer commande de cette auto française prédite à un bel avenir sur le marché US.

Une berline TL ainsi qu’un Break (1er Break exporté par Renault) sont proposés au catalogue, avec comme spécificités esthétiques : une calandre 4 phares ronds, 4 répétiteurs de clignotants sur les cotés et le feux de recul intégré au cabochon arrière. Les pare chocs (imposants) spécifiques au normes Américaine de sécurité, ainsi qu’un bosselage sur le capot rendent la voiture plus attractive pour le grand public. la Renault 12 Sedan est équipée des jantes Fergat des TS Françaises, lui donnant définitivement un look sportif et musclé !

Brochure Renault 12 Sedan

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *